"A travers les manches"...
Pas vraiment envie de courant d'air ou de légèreté en hiver, mais une idée de petite blouse printanière avec des manches en guipure qui me trottait dans la tête depuis un moment : les défis de Sylvie ont ça de bon qu'ils me boostent ! 

La guipure, c'était celle-ci,en coton, que je conservais pieusement depuis 1 ou 2 ans :

_DSC0261


une matière lourde, avec de la tenue, nécessitant un coordonné un peu lourd aussi : une popeline de satin de coton stretch. 

Pour le patron, j'avais envie de partir de celui de la blouse Stockholm  d'Atelier Scämmit : téléchargé dès sa sortie sans l'avoir encore jamais mis en oeuvre. L'examen des pièces m'a fait douter : les manches paraissaient assez étroites, ce que m' ont confirmé la lecture de quelques articles et quelques photos de réalisations (merci Google !). J'ai hésité avec le "Aime comme Must Have"(déjà réalisé plusieurs fois et seyant parfait) , comparé les mesures : effectivement à taille comparable,  la manche et surtout le tour d'épaules de Stockholm sont moins larges. Préférant a priori le raglan de Stockholm, j'ai fait une toile (ça me fait toujours enrager pour ce genre de pièce si simple, mais je ne voulais pas gâcher ma précieuse guipure) en m'inspirant des modifications de Mithe
En fait, j'ai élargi les manches de 3 cm par la méthode du pivot, sans toucher à la largeur du raglan manche au niveau du cou. 
Les pinces de poitrines, elles, tombaient au bon endroit sans retouche. 
Ayant validé la toile et mes modifs, j'ai taillé !

Assemblage nickel, finition biais à l'encolure, rappel guipure au bas. Le modèle est très simple ! Bien sûr, le travail de la guipure demande un peu de soin, pour la coupe, les coutures, les raccords...

_DSC0272

_DSC0274

_DSC0275

Ne disposant pas de photographe à un horaire propice aux prises de vue, c'est Zazita qui pose sur fond uni, comme demandé par Sylvie.
Une quart  de selfie quand même :

20180103_124633-1

Zoom sur cette guipure :

20180103_124445-1

20180103_124538-1-1

Au final, ayant déjà confectionné plusieurs "Aime comme Must-Have", je me rends compte qu'il y a peu de différence de seyant entre ce modèle et ma "Stochkolm" aux manches légèrement élargies. 

Merci à Sylvie d'avoir proposer ce nouveau défi, de prendre le temps de collecter les photos, les mettre en page, puis en ligne pour  présenter et mettre en valeur  l'inspiration et la créativité  des couturières : 30 participantes à retrouver sur son blog !