Un patron "Au bonheur des petites mains" qui m'a tentée : la veste  60016.

Une belle polaire anthracite (Girbaud) : une merveille de moelleux et de douceur.
Mais ... mauvaise pioche, ou plutôt mauvais choix pour ce modèle.

Les fronces de manches ne se voient pas, les manches sont serrées, très serrées, trop serrées  : j'étouffe ! (oui,  j'étouffe des bras! Et puis d'abord, j'étouffe toujours dès que je suis serrée dans un vêtement)
Je retaille d'autres manches, un peu plus larges, sans fronces.
Je renonce au fronçouillis sur le devant, qui n'aurait rien donné de bon dans ce tissu trop épais.(La fiche conseille pourtant  "tricot ou molleton").
Je n'aime pas le montage des emmanchures, je le reprends un peu à ma façon.
Un peu dépitée, je me console avec des détails "Coeur" imprévus :

SS850082

SS850083

SS850092

Pour les finitions, assez échaudée par tous ces contretemps, je fais simple : parmenture (quand même !)devant et encolure, et tous les autres bords travaillés aux ciseaux cranteurs, dans l'esprit des "kabigs" de mon enfance de petite fille bretonne. 

SS850080

IMG_0733

Pas mécontente au final de cette petite veste facile à porter. Elle est superlégère et douillette.
Je pense que je la referai en jersey léger, peut-être pour l'été? Avec les fronçouillis au devant cette fois.